ACCUEIL > Nouvelles > Amnistie internationale et son marathon d’écriture

Vie pédagogique

Amnistie internationale et son marathon d’écriture


Amnistie internationale organise chaque année une campagne de cartes de vœux qui a lieu dans le cadre d’un marathon d’écriture. Cette campagne vise principalement à soutenir et à aider des personnes qui, partout dans le monde, voient leurs droits bafoués. La campagne de cette année revêt une couleur toute particulière puisque tous les cas présentés concernent des femmes défenseures des droits humains. Cette campagne mondiale « permet de rejoindre le plus grand nombre de personnes pour transmettre l’espoir et surtout, pour contribuer à la libération ou au mieux-être de défenseures des droits » (Amnistie internationale).

Aussi, dans le cadre du parcours Champagnat, un groupe d’élèves de 5e secondaire s’est impliqué afin d’organiser un marathon d’écriture qui avait lieu le mardi 11 décembre, au 2e dîner, à la cafétéria du Collège. Ces femmes, pour lesquelles les élèves du Collège ont signé des centaines de cartes sont, Atena Daemi (Iran), Geraldine Chacón (Vénézuéla) et Amal Fathy (Égypte). Mme Daemi purge présentement une peine d’emprisonnement de sept ans pour avoir dénoncé la peine de mort. Mme Chacon est persécutée pour avoir aidé des jeunes à défendre leurs droits. Enfin, Mme Fathy est emprisonnée pour ses activités militantes pacifiques qui visent à la sensibilisation en faveur de personnes arrêtées pour leur participation à des manifestations et la violation des droits fondamentaux dans son pays.

Nos élèves Marie-Pier Ayotte, Anna Brad, Ariane Lajoie, Malika Lambert, Chloé Muzzo, Frédérique Ricard, Nessa Tae et Gulrojan Sari permettront peut-être à ces femmes, grâce à leur importante implication, à reconquérir leur dignité humaine et le respect. Cette campagne annuelle conduit à leur libération dans plus de 75 % des cas et c’est le plus grand souhait de nos élèves impliquées dans le comité de la campagne des cartes de vœux d’Amnistie.

Nous adressons un sincère merci à Mmes Josée Prud’homme, Anna Triassi et Marie-Mychèle Tessier pour leur soutien et nous félicitons les élèves impliquées dans ce projet!